L'Accouplement

L'accouplement

 

Le choix de l'étalon est fait par le propriétaire de la femelle. Les motivations sont diverses, allant de l'envie de voir sa chienne mettre au monde des petits sans trop se soucier des origines des parents, jusqu'à l'étude des pedigrees et la sélection d'un étalon d'après sa généalogie ou sa brillante descendance. Selon ces choix, il pourra se trouver à quelques kilomètres du domicile, ou à plus de 1000 km. Nous ne nous étendrons pas sur ce sujet. La liberté de chacun étant justement d'avoir la maîtrise de son choix sans que celui-ci soit remis en cause par quiconque. Sauf par le propriétaire du mâle qui est tout aussi libre d'accepter, ou de refuser une saillie en particulier.

Vous avez contacté l'éleveur qui possède l'étalon suffisamment longtemps à l'avance et les conditions de la saillie sont entendues de part et d'autre.

Vous avez surveillé votre chienne afin d'être bien sûr du début des chaleurs.

Un dosage de progestérone a été fait. Vous savez que le bon moment pour une saillie est venu. Il est temps de présenter la femelle au mâle.
Remarque:
Si l'étalon n'est pas très loin, ou si vous laissez la chienne chez l'éleveur le temps nécessaire pour que la saillie se fasse, alors le dosage n'est pas obligatoire. Il suffit de présenter chaque jour la femelle au mâle.
Par contre, il ne faut pas les laisser en permanence ensemble. Le mâle, excité par la femelle, lui fera une coure assidue...pour se voir sans cesse écarté sans ménagement, voire mordre par cette dernière si elle n'en est encore qu'au début de ses chaleurs. Les chiens sont des êtres fortement marqués par les habitudes. S'ils sont fréquemment réprimandés pour s'être intéressés à une chienne, il y a un risque que cela affecte leur comportement pour la saillie.

Généralement une chienne disposée à être saillie adopte un comportement sans équivoque. Elle se tient debout, raide, écarte les postérieurs, tient sa queue de côté quand un chien vient à proximité. Touchez lui doucement la croupe, tout le dos est alors secoué de tremblements. Une telle attitude dure quelques jours et correspond au meilleur moment pour la saillie.
Mais ce n'est pas une règle absolue, d'où l'intérêt de confirmer cet état par un dosage de progestérone. J'ai à l'élevage les 2 extrêmes avec une chienne qui n'a pas, ou manifeste seulement pendant quelques heures ces signes. Et une autre qui dès le 3ème jour se promène fièrement le fouet haut levé en allant se frotter à tous les autres chiens. Ceci pendant une bonne quinzaine de jours.

Le bon moment est venu.

Les préliminaires:
L'étalon procède généralement à une cour et joue avec la femelle. Si l'étalon joue souvent un rôle plus actif que la femelle, voire très actif; certaines chiennes n'hésitent pas à montrer leurs bonnes dispositions, ou au contraire leur manque d'intérêt.

L'accouplement:
Il sera en principe dirigé par l'éleveur propriétaire du mâle. Le propriétaire de la femelle, ou une autre personne, tenant celle-ci par le collier. Si elle veut s'asseoir, il devra l'en empêcher et la soutenir en glissant une main sous son ventre. Le mâle sera présenté à la femelle par derrière. L'étalon chevauchera sa partenaire et redescendra plusieurs fois avant de finalement la pénétrer à la faveur de coups de rein. Il entoure alors l'abdomen de la chienne avec ses antérieurs et reste dans cette position quelques instants.

  • 1ère phase: 

    L'accouplement provoque un spasme réflexe du sphincter vaginal de la chienne ayant pour effet de maintenir captif le mâle. Ce qui correspond à la fameuse expression "ils sont collés".

  • 2ème phase:

    Le mâle se retourne en passant une patte arrière au dessus de la croupe de la chienne et va se retrouver en position opposée à la chienne. Cette seconde phase dure en moyenne une quinzaine de minutes, mais peut durer plus d'une heure. A ce stade, il ne faut surtout pas essayer de les retirer l'un de l'autre. Cet accrochage est très important car il induit des contractions génitales chez la chienne qui favorisent la remontée des spermatozoïdes dans l'utérus.

Après l'accouplement:
A la fin de l'accouplement le spasme vaginal diminue et les chiens vont pouvoir se séparer l'un de l'autre. On recommande d'éviter que la chienne n'urine dans le quart d'heure qui suit de façon à limiter le reflux de semence à l'extérieur des voies génitales.
Il faut aussi penser à vérifier que le gland du mâle se réintègre bien dans le fourreau dans les 5 à 10 minutes qui suivent pour lui éviter toute blessure. Il est également souhaitable de réaliser une irrigation du fourreau du mâle à l'aide d'un piston de seringue, ou d'une poire à lavement remplie d'une solution tiède à usage gynécologique ou à l'aide de produits spécifiques achetés chez le vétérinaire.

Les 3 fractions de l'éjaculat du mâle.

Le sperme de l'étalon n'est pas émis en jets saccadés. L'éjaculation s'effectue au goutte à goutte pendant une durée variable allant de 5 minutes à pratiquement 1 heure (Fontbonne - 1992).
L'éjaculat du mâle est composé de 3 phases qui sont émises successivement et dans l'ordre ci-dessous:

  • Ejaculation de la fraction urétrale:

    L'aspect de cette fraction est aqueux, plus ou moins trouble, de couleur blanchâtre. Elle peut toutefois être jaunâtre si un peu d'urine est présent dans l'urètre au moment de l'éjaculation. Elle est très pauvre en spermatozoïdes. Elle est encore appelée le pré-sperme et a principalement un rôle de lubrification.

  • Ejaculation de la fraction épididymaire:

    Appelée aussi fraction spermatique, elle est de couleur blanche, d'un volume de 0,5 à 3,5 ml (Fontbonne - 1992), plus ou moins épaisse mais toujours limpide, et d'aspect plus ou moins laiteux. Cette fraction contient les spermatozoïdes et l'aspect laiteux dépend de leur concentration.

    La phase de sécrétion est très rapide, de l'ordre de la minute (Fontbonne -1992).

  • Ejaculation de la fraction prostatique:

    La fraction prostatique est la plus volumineuse, jusqu'à 20 ml dans les grandes races, et a un aspect aqueux plus trouble que la fraction urétrale. Cette fraction peut contenir quelques spermatozoïdes résiduels. C'est aussi la phase de sécrétion qui dure le plus longtemps, les 2 autres étant relativement brèves. Son rôle est de protéger et diluer les spermatozoïdes.

Commentaires (2)

1. karine 07/01/2012

bonjour,
jai bien aimé la facon dont vous avez construis votre site internet. il est clair net et précis. il est facile de si retrouver et de trouver les informations dont on a besoin et plus encore!
Mais moi j'ai une question qui demeure sans réponses..
jaimerais savoir si notre chienne s est fait accouplée une seule fois y a t il beaucoup de chance quelle sois enceinte du premier coup ou lont doit recommencer a plusieurs reprises?? Ils ont rester pris prendant plus de 30 minutes par la suite et ma femelle ses sa premiere fois. Les deux sont des Boxer pure races, ma femelles a 2 ans et mon male a 3 ans! alors jespere que vous pourrez répondre a ma questions au meilleurs de vos connaissances et emcore une fois merci pour votre site. il est un peut comme ma référence, ma bible a informations pour tous mes animaux car jen ai beaucoup , jai les miens, plus un refuge alors je doit me documenter le plus que je peut:) merci et continuer votre bon travail..........karine Trois-Rivieres -Québec

2. dupuis lise 05/02/2012

Bonjour

J'aimerais savoir s'il y a des complications dans le cas ou le male ne se retourne pas. Hier mon male a accoupler ma femelle mais ne s'est pas retourné, ils sont rester collés au moins 20 minutes et quand le male a reussi a se decoller ma femelle a eu tres mal, alors je m'inquiete pour elle.

Merci

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site